L’usine numérique, comme un début dans l’Industrie 4.0

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Paris, France – le 28 février 2017 : Grâce à la transformation numérique de la société tout est digitalisé, en réseau et automatisé. L’Industrie 4.0 fait aussi entrer cette tendance dans l’usine. Pour une entreprise, la première étape consiste donc à numériser sa propre usine.


Modèle numérique d’une usine

L’usine numérique n’est toujours pas un standard

L’usine numérique est une réalité pour les grands acteurs industriels depuis des années. Les moyennes entreprises sont toutefois réticentes à investir parce que la valeur ajoutée d’une installation ou d’une usine numérisée n’a pas encore été suffisamment développée. Cela est souvent dû à l’absence de clarification dans le domaine de la numérisation ou de l’Industrie 4.0.

Pourtant, l’usine numérique devrait générer un fort potentiel de croissance pour les entreprises au cours des dix prochaines années. Cet objectif ne peut cependant être atteint qu’avec le savoir-faire nécessaire et la volonté déterminée de changer. Un premier pas dans la bonne direction est la numérisation de ses propres bâtiments et ateliers. Ce n’est qu’ensuite qu’ils peuvent être évalués et optimisés en conséquence.

L’usine numérique commence avec les données archivées

Débuter avec l’usine numérique est très simple. Aussi, des dessins ou des modèles de bâtiments existants peuvent être utilisés pour définir la maquette numérique des constructions. Les modifications et modernisations réalisées depuis la création doivent être apportées. Alors, l’installation complète ou l’usine est entièrement modélisée.

Si des données 3D existent, nous sommes dans une situation de départ optimale. Si ce n’est pas le cas, les différentes parties du système doivent être enregistrées numériquement et enregistrées dans un modèle numérique. Le scan laser peut également être utilisé pour capturer des installations existantes.

Prêt pour l’Industrie 4.0

Industrie 4.0 est le mot-clé de nombreuses entreprises : le potentiel offert par la numérisation peut maintenant être poussé au maximum. Cependant, une approche pas-à-pas est nécessaire. Après l’acquisition des bâtiments et des usines, l’enregistrement numérique et la structuration des différents processus, structures et données restent à réaliser. C’est la seule façon de trouver et de mettre en œuvre de nouvelles solutions dans le cadre d’Industrie 4.0. Sans ces premières étapes de base à parcourir, les potentiels de l’Industrie 4.0 ne peuvent pas être développés.

Logiciels pour l’implantation numérique de l’usine :
http://www.cad-schroer.fr/produits/mpds4/implantation.html?utm_source=PR&utm_campaign=Digifab-Ind4&utm_medium=portal

Le bon logiciel pour se lancer

La réussite de ce travail implique l’utilisation des meilleurs outils. MPDS4 est une très bonne solution pour l’acquisition numérique d’usines ou d’installations globales. Cela signifie que les usines de production complètes peuvent être modélisées quelque soit leur taille et connectées dans une implantation en 3D. Le système traite tout type de données d’origine, qu’il s’agisse de scans de plans réalisés à la main, de dessins en 2D, de modèles 3D ou de scans laser. Des interfaces polyvalentes garantissent une intégration élevée dans les contextes existants. La grande flexibilité et adaptabilité du système permet également des solutions spécifiques à l’entreprise.



  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »